CITI Talk: “​​Research presentation”, by Mohammad Rmayti, on 21st October

Leave a comment
mrmayti

Mohammad RMAYTI, nouvel ATER IF/CITI, va présenter ses travaux de recherche dans le cadre d’un séminaire d’équipe DYNAMID, vendredi 21 octobre à 10h dans le pot de yaourt.

Résumé

Avec l’évolution des besoins d’utilisateurs, plusieurs technologies de réseaux sans fil ont été développées. Parmi ces technologies, nous trouvons les réseaux mobiles ad hoc (MANETs) qui ont été conçus pour assurer la communication dans le cas où le déploiement d’une infrastructure réseaux est coûteux ou inapproprié. Dans ces réseaux, le routage est une fonction primordiale où chaque entité mobile joue le rôle d’un routeur et participe activement dans le routage. Cependant, les protocoles de routage ad hoc tel qu’ils sont conçus manquent de contrôle de sécurité. Sur un chemin emprunté, un nœud malveillant peut violemment perturber le routage en bloquant le trafic. Dans cette thèse, nous proposons une solution de détection des nœuds malveillants dans un réseau MANET basée sur l’analyse comportementale à travers les filtres Bayésiens et les chaînes de Markov. L’idée de notre solution consiste à évaluer le comportement d’un nœud en fonction de ses échanges avec ses voisins d’une manière complètement décentralisée. Par ailleurs, un modèle stochastique est utilisé afin de prédire la nature de comportement d’un nœud et vérifier sa fiabilité avant d’emprunter un chemin. Notre solution a été validée via de nombreuses simulations sur le simulateur NS-2. Les résultats montrent que la solution proposée permet de détecter avec précision les nœuds malveillants et d’améliorer la qualité de services de réseaux MANETs.

Biographie

Après une Licence en Informatique à la Faculté des Sciences de l’Université Libanaise, j’ai fait mon Master 2 Recherche en Gestion des Risques dans les systèmes d’information à l’Ecole Doctorale de l’Université Libanaise. Intéressé par la sécurité de réseaux informatiques, j’ai effectué mon stage de recherche à l’Utt-Troyes sur la détection d’attaques DoS dans les réseaux VoIP. J’ai commencé ma thèse à l’UTT en codirection avec le Groupe Sécurité de Réseaux à Télécom ParisTech, qui portait sur la détection d’attaques DoS dans les réseaux mobiles ad hoc (MANETs). J’ai soutenu mes travaux de recherche le 30 septembre 2016.